Comment débuter l’alimentation crue pour chien

Nourriture crue chien v2

Aucun doute, si vous avez mentionné votre intérêt à transiter vers la nourriture crue pour votre chien, vous avez semé la controverse autour de vous ! Certains sont des défenseurs enthousiastes de ce régime et en vante les bienfaits tandis que d’autres sont farouchement contre et vous culpabiliseront de vouloir aller de l’avant avec ce changement. 

Il est difficile de savoir ce qui est le mieux pour notre meilleur ami à quatre pattes, surtout lorsqu’il est déjà en bonne santé et plutôt jeune. J’ai découvert l’alimentation crue un peu par hasard, alors que je faisais des recherches sur les meilleurs suppléments pour ma vieille chienne labrador de 9 ans qui souffrait d’arthrose importante. L’essayer, a été l’adopter pour moi ! Si la transition a passée inaperçue pour mes deux jeunes chiens de 1 an qui étaient plein d’énergie peu importe la situation, le changement a été flagrant chez ma vieille chienne dont la vitalité a visiblement augmentée. 

Si vous avez envie d’essayer cette alimentation naturelle, pour les bénéfices qu’ils peuvent apporter à votre chien mais que vous hésitez en raison des risques dont vous auriez peut-être entendus parler, voici un petit guide pour démystifier cette alimentation et débuter la transition. 

Qu’est-ce que l’alimentation crue ?

Vous avez peut-être l’impression que nourrir son chien à la viande crue c’est compliqué, coûteux et que ça demande beaucoup de temps à cuisiner. Je vous rassure tout de suite, ce n’est pas le cas lorsque l’on comprend la base de cette alimentation. 

Le régime de nourriture crue est basée sur l’alimentation qu’aurait un chien s’il vivait à l’état sauvage et est constitué de : 

  • Viande crue
  • Os (complet ou moulu)
  • Organes (tel que fois ou reins)
  • Oeuf cru
  • Légumes
  • Fruits
  • Certains produits laitiers, comme du kéfir par exemple

 

Concrètement, il y a trois manières différentes d’amener ces aliments dans la gamelle de votre chien. 

Option 1 : Le “Fait-maison”

On peut préparer soi-même à la maison, les repas de son chien à partir d’aliments achetés à l’épicerie ou à la boucherie. Il suffit de surveiller les spéciaux pour respecter son budget et d’ajouter chaque type d’aliment dans la bonne proportion. 

L’avantage de cette option est que vous saurez exactement ce que mange votre chien et que vous aurez choisi chaque aliment pour ses bénéfices pour la santé de votre animal. 

Option 2 : Viande crue congelée commerciale

Cette option est sympathique, car c’est un tout-en-un qui comprend généralement la viande, les os, les organes et un mix de fruits-légumes. Les ingrédients et la proportion varient selon la marque. Les blocs congelés se conservent ainsi longtemps sans problème et il suffit de les décongeler selon les besoins. 

C’est l’option que nous avons choisie à la maison avec un peu d’ajustement et de finition – voir à la fin de l’article 😉 

Option 3 : Viande crue déshydratée

La viande crue déshydratée est un format similaire aux croquettes, à la différence qu’elle ne contient pas d’agent de conservation, d’agent de remplissage ou de farines animales. Elle peut être servie tel quel ou réhydratée. 

C’est une option intéressante pour ceux qui n’aiment pas manipuler la viande crue ou lors de vacances à l’extérieur de la maison. 

Comment faire la transition

Une fois la décision prise de passer des croquettes à la viande crue, l’enthousiasme est présent à l’idée d’offrir à notre chien une nourriture vivante et fraîche mais il y certainement aussi ce petit questionnement sur comment se fera ce changement drastique. Rassurez-vous la transition est facile à faire! La manière la plus simple est de faire le changement en une seule fois plutôt que graduellement. Bien que cela peut sembler contre-intuitif, il est plus simple de procéder ainsi car la viande crue et les croquettes ne se digèrent pas de la même manière, ni dans le même délais. 

Lorsque vous êtes prêt à faire la transition, faites faire un jeune de 12 à 24 heures à votre chien afin de permettre à son système digestif de digérer et d’éliminer les dernières croquettes qu’il aura mangé. Vous pourrez ensuite lui offrir son premier repas de viande crue. Je vous suggère de lui offrir en 2 ou 3 petites portions à vingt minutes d’interval, ainsi si votre chien est très enthousiaste et engloutit son repas, il ne le régurgitera pas. 

Vous vous attendez certainement à ce que votre chien soit très heureux du changement – Quel chien n’a pas bavé devant le poulet rôti qui se trouvait dans l’assiette de son maître ? Mais il se pourrait qu’il soit un peu perplexe devant cette viande crue qui apparaît dans son bol et ne soit pas trop enthousiaste à manger ce nouveau repas. La viande crue n’a pas beaucoup d’odeur et bien qu’il soit possible de la servir congelée au chien, pour les premiers repas il est mieux de servir la viande à température ambiante afin de rehausser ses odeurs et plaire davantage à votre chien. 

Combien mon chien doit-il manger ?

Nourrir son chien à la viande crue, ce n’est pas comme acheter un sac de croquettes et suivre les instructions ! Mais il y a des lignes directrices pour nous guider et s’assurer de donner à notre chien la bonne quantité de nourriture. 

La quantité dont votre chien a besoin dépend de plusieurs facteurs : son niveau d’activités quotidiennes, son âge, sa race, son métabolisme. La quantité est donc à ajuster selon votre chien et vous pouvez varier selon les journées (plus active, moins active). 

De façon générale, un chien adulte devrait manger de 2% à 4% de son poids quotidiennement. Les chiens de petites tailles auront besoin d’un plus grand pourcentage, de même que les chiens actifs. Les chiots en croissance ont besoin de manger environ 6% de leur poids chaque jour. 

Par exemple, nos bébés mastiff pèsent environ 20 livres à l’âge de huit semaines, ils ont donc besoin de manger 1,2 livre (6% de leur poids) de viande crue par jour. Nos chiennes adultes font environ 125 livres, elles mangent donc entre 3 et 4 livres (3% de leur poids) par jour. 

Ajustements et petits plus dans les repas : variété et suppléments

Un des principaux reproches fait à l’alimentation crue est qu’elle pourrait ne pas être équilibrée et risque de créer des problèmes de santé au chien. Ceci est en parti vrai, une alimentation crue non-équilibrée risque d’avoir une déficience en vitamines et minéraux, tout comme ce serait le cas avec des croquettes de mauvaise qualité. Par contre, tout comme pour nous, l’équilibre alimentaire des chiens s’atteint sur plusieurs repas en mangeant une variété d’aliments. Voici donc les petits ajustements que nous faisons à la maison afin de nous assurer que l’alimentation de nos chiens est équilibrée et contient une grande variété de nutriments. 

La variété est essentielle pour assurer une alimentation équilibrée à votre chien, surtout si vous avez opté pour des cubes de viande crue congelés ou de la viande déshydratée. Dans les deux cas, nous ne savons pas toujours dans quelle proportion se trouvent les ingrédients et si vous donnez la même nourriture à tous les jour, votre chien ne pourra pas trouver ailleurs les nutriments manquants. Assurez-vous d’offrir à votre chien trois sources de viande différente, soit en optant pour un bloc de mix ou en variant la sorte de viande achetée d’une fois à l’autre. 

Vous pouvez également faire des ajouts dans le bol de votre chien afin de compléter son bloc de viande en plus de rendre le repas bien plus intéressant – manger la même chose chaque jour est ennuyant! Voici les ajouts que nous faisons :

  • Os (ailes, cou, pattes, cuisses de poulet, cou de dinde, côtes d’agneau, etc.)
  • Oeuf crue
  • Coquille d’oeuf réduit en poudre
  • Poisson (les sardines sont particulièrement appréciées des chiens et riche en oméga-3)
  • Organes (foie, rein, coeur, etc. – même si on trouve cela un peu yark ce sont de grandes sources de vitamines pour les chiens) 
  • Lait condensé
  • Yogourt / Kéfir
  • Huile de coco
  • Légumes 
  • Fruits


Important : Les os ne doivent jamais être donné cuit, toujours crue. Un os cuit risque de se fendre en petits bouts pointus et créer des blessure dans les système digestif. 

N’hésitez pas à donner des os à votre chien, la viande est riche en phosphore mais pas en calcium, si son alimentation ne contient pas suffisamment d’os, il pourrait avoir une carence en calcium. De plus, les chiens apprécient les os!

Finalement, nous complétons les repas avec du varech un supplément riche en vitamines et minéraux et avec de l’huile de chanvre, le seul aliment qui contient un ratio parfait d’oméga-3 et d’oméga-6, qui contient des vitamines et minéraux et qui a de nombreux bienfaits pour la santé et le pelage des chiens. 

Offrir une variété d’aliments frais, vivants et sains est un des avantages que je préfère de cette alimentation. Dites-nous comment s’est passé votre transition et les bénéfices sur la santé et la vitalité de votre chien que vous avez observé ! 

eNVIE DE FAIRE LA TRANSITION VERS UNE ALIMENTATION NATURELLE ?